Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Infos mairie_infos pratiques > Avis et environnement > Le Maire interdit le protoxyde d’azote

Le Maire interdit le protoxyde d’azote

L’usage détourné du protoxyde d’azote est une pratique à risques de plus en plus répandue. En conséquence, à compter du 31 juillet 2020, la municipalité a interdit la vente, la détention et la consommation de protoxyde d’azote aux mineurs sur la commune.

Aussi connu sous le nom de « proto », le protoxyde d’azote est un gaz à usage courant dans les cartouches pour siphon à chantilly, dans les aérosols d’air sec ou dans des bonbonnes utilisées en médecine et dans l’industrie. Depuis quelques temps, l’utilisation de ce gaz est détournée pour ses propriétés euphorisantes. En conséquence, depuis le 31 juillet 2020, la municipalité a décidé d’interdire la vente, la détention et la consommation de protoxyde d’azote aux mineurs sur la commune.

 L’inhalation répétée de ce gaz peut entraîner de graves effets secondaires tels qu’une paralysie des membres inférieurs, des maladies du système nerveux ou encore une inflammation de la moelle épinière. Par ailleurs, la consommation de ce gaz provoque des effets désinhibant de nature à entraîner des troubles à l’ordre public.

 Ce phénomène national tend à se développer sur le territoire communal eu égard aux constats quotidiens faits par les services municipaux et métropolitains du nombre important de cartouches de gaz vides jonchant le sol de certains espaces publics.

 En ce sens et pour restreindre l’accès à ce produit, Monsieur François Rage, Maire de Cournon-d’Auvergne a décidé de prendre un arrêté municipal interdisant la vente de protoxyde d’azote aux mineurs ainsi que la détention et la consommation par ces derniers. Il est désormais interdit de vendre ou d’offrir gratuitement aux mineurs, dans l’espace public et dans l’ensemble du territoire communal du protoxyde d’azote. De même, la possession ainsi que la consommation du « proto » sont aussi interdites sur la commune.

Partager sur :